hardcore porn
black ass
sex pics
free black porn
porn clips
Configurations Error(!)
Arcuelh OCCITÀNIA

Tèrra del futur

 

Perqué m'an pas dit

Coma totis los mainatges
Som anat a l'escòla
Coma totis los mainatges
M'an après a legir
M'an cantat plan de cançons
M'aprenguèron tant d'istòrias :
Lutèce... Paris... Paris...

Mas perqué, perqué
M'an pas dit à l'escòla
Lo nom de mon país ?

Nos contava lo regent
Aquel grand rei de França
Acatat davant los paures
Un sant òme aquel sant Loís
Aimava totas las gents
E voliá pas la misèra
Un sant òme aquel sant Loís.

Mas perqué, perqué
M'an pas dit a l'escòla
Qu'avia tuat mon país ?

E quand foguèrem mai grands
Nos calguèt parlar tres lengas
Per far un bon tecnician
Nos calia cargar tres lengas
E l'Anglès e l'Alemand
E ça que s'escriu a Roma
Per far un bon tecnician.

Mas perqué, perqué
M'an pas dit à l'escòla
La lenga de mon país ?

Benlèu tantas coneissenças
Nos mascan la vertat
Aprendrem sols qu'en la terra
Regna pas la libertat
Sauprem la talent de l'lndia
E lo dòl dels Africans
E la mòrt de Guevarra.

Mas perqué, perqué
M'an pas dit a l'escòla
La lenga de nostre país ?

-Claudi Marti-

 

I.Pourquoi et comment nous réapproprier notre histoire ?

Se réapproprier notre histoire, c’est déjà la connaître, ce qui est problématique car la République, via son école et ses historiens officiels, ont fabriqué leur histoire, celle des vainqueurs.

Premier Constat : L’histoire est celle racontée par les dominants.

Deuxième Constat : Notre identité de peuple existe à partie du moment où nous connaissons notre histoire et que nous avons conscience qu’elle nous appartient.

Troisième constat : Il ne peut pas y avoir de conciliation entre l’histoire dominante et celle vécue par le peuple, parce qu’il n’y a pas intérêt commun dans l’analyse de l’histoire. Nous devons désapprendre l’histoire officielle apprise à l’école, celle des rois de France, pour apprendre notre histoire, celle des maquisards, des croquants.

Quatrième constat : Il ne peut pas y avoir de conciliation entre la classe dominante et notre classe, parce que c’est nier notre identité et parce que nous n’avons pas les mêmes intérêts.

Cinquième constat : Il est urgent de nous réapproprier notre histoire, ce qui signifie aussi de connaître :
L’influence du milieu naturel (connaissance de notre géographie physique), l’influence du groupe humain (appréhension notre histoire sociale et démographique, de l’histoire de l’administration et politique), l’influence du milieu humaine (étude régionale du paysage rural et urbain, architecture, arts), l’influence des diverses activités (mécanisme de la vie économique).

colonisation : mainmise de l’administration sur le territoire, nomination de fonctionnaires allogènes, émigration des indigènes, remplacement par des populations extérieures, capables de dominer l’économie locale et régionale, entraînant des changements profonds dans les comportements culturels et linguistiques, puis exploitations des ressources locales pour les loisirs, l’énergie, les productions.

La colonisation est réussie quand il n’y a plus de sentiment de frustration, d’aliénation, plus de contestation politique.

 

 

Veuillez svp indiquer le montant

Easy Joomla Paypal Payment / Donations Module

festenal de montcuc 2011



VIDEÒS

SOLIDARITAT dab EHLG ! SOLIDARITAT DAB Georges Ibrahim Abdallah NON A LA LGV ! La Grana Vergonha MANIFESTACION CONTRA LA LGV-POMPIGNAN (30/01/10) Manifestation Carcassonne per l'occitan - Libertat ! Los vinhairons manifèstan a Montpelhièr

Nouveautés

 

Arrivés au bas du Tourmalet dimanche dans la nuit, en venant de Barèges il nous est déconseillé d’aller plus loin, c’est à dire à une douzaine de kilomètres du sommet. Nous passons outre et dans la nuit commence la décoration de la route avec des slogans pour l’occitan.

 

Léger la seguida...