A l'occasion du triste 31eme anniversaire de l'incarcération  de Georges I. Abdallah, un collectif d'une 20aine de personnes, se sont rassemblées aujourd'hui devant la Préfecture de Pau,

Trois millitants de Libertat se sont enchainés sur les grilles de la Préfecture des Pyrénées Atlantiques. Suite à cela, la police les a arrétés, amenés au commissariat et sont réstés 3h sous le régime de la garde à vue.

A cette occasion, Libertat a rappelé la tenue d'un rassemblement à Lannemezan le 25 octobre 2014.


Pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah, communiste libanais militant de la cause palestinienne !

 Rappel :

30 ans après son arrestation, Georges Ibrahim Abdallah est toujours en prison, malgré deux décisions de libération en 2003 et en 2012.

 Georges Abdallah a déposé sa neuvième demande de libération en mars 2014 alors que d’après le droit français il est libérable depuis 1999

Afin de statuer sur la dernière demande de libération déposée en mars dernier par Georges Ibrahim Abdallah et son avocat Jean-Louis Chalanset, le tribunal de l’application des peines de Paris a tenu audience le 30 septembre 2014 à 13h30 au centre pénitentiaire de Lannemezan.

 Ce 24 octobre 2014, cela fait exactement 30 ans que Georges Abdallah est tenu enfermé par l’État français. 30 ans de captivité pour ce militant anti-impérialiste et pro-palestinien. 30 ans que Georges Abdallah ne se renie pas, qu’il assume ses convictions et qu’il tient bon entre ces sombres murs de la prison.

 L’anniversaire des massacres de Sabra et Chatila les 16 et 17 septembre nous rappelle que Georges Abdallah est le dernier prisonnier de la guerre que déclencha Israël contre le Liban en 1982.

 Soutenir le juste combat du peuple palestinien pour sa liberté et sa terre et combattre l’impérialisme français passe par le combat pour la libération de notre camarade Georges Abdallah !

 LIBERATZ GEORGE !

LIBERTAT TA PALESTINA !