hd porn videos
free sex movie
free porn videos
free sex sites
huge boobs
Configurations Error(!)
Arcuelh ACTUALITE Occitania et Exagonale Occitània Antifascita

Occitània Antifascita

BEARN ANTIFASCISTA!

Ce mercredi 20 juin passera en procès au tribunal de Pau des militants du Bloc Identitaire.
Ces gens là avaient effacé en décembre 2010 à Billère (banlieue de Pau, Béarn) une fresque faîte en solidarité  avec les immigrés et les sans-papiers.


Le bloc identitaire n’est pas un mouvement politique comme les autres, il fait partie de la frange radicale de l’extrême droite. Il avance masqué sous couvert de slogans “anticapitalistes” et “antimondialistes”, sur une pseudo défense des “identités locales” (Basque Bretonne, Occitane, Béarnaise etc..) ou encore de l’écologie ou de la défense des animaux.
Ne nous y trompons pas, nous avons affaire à un mouvement néo-nazi. Vous pouvez le vérifier avec ce lien (ici) qu’il faut lire jusqu’au bout. Ces gens là ont avant tout la haine de l’immigré et du métissage.

Lisez aussi le communiqué de LIBERTAT! Bearn, car ces gens veulent s’installer en Béarn et ont attaqué ces derniers temps notre local à Pau, la Tor deu borrèu. ici

Nous tenons à vous communiquez aussi l'attaque récente d'un camarade de libertat! Auvernhe. (ici)


LIBERTAT Bearn ! appelle à un rassemblement antifasciste le mercredi 20 juin à 13h devant le tribunal de Pau. Nous devons occuper la place et leur montrer que nous ne laisserons pas le Béarn à cette vermine.
Il est aussi important d’en parler autour de vous.

 

 

Que pensavam que lo Bearn estosse a l’endòst de las derivas fascisantas e xenofòbas. Mes despuish quauques mes que constatam dens la region paulina ua campanha d’afficatge intensiu signada peu “Blòc Identitari”. Aqueste movement qu’ei la navèra cara de l’estrèma dreta la mei pudenta e perilhosa.

Dab la crisi generau deu capitalisme e lo son seguici de misèria economica e sociau, l’estrèma dreta radicau que tròba un terralhèr graniu entà desvolopar la lors tèsis. De mei, qu’an miat un tribalh de reflexion au nivèu politic e ideologic dab com èish màger ua comunicacion actiu. Dab aquesta navèra estrategia de l’imatgee de la respectabilitat, aqueste movement qu’espèra enganar lo monde e passar per ua organisacion politica lambda. Acabada la grandor de la Patria, las colonias e l’antisemitisme redondant. Plaça a las identitats locaus, a la pseudo luta contra lo mondialisme e a la defensa d’ua ipotetica civilizacion europeana crestiana e blanca. Mes aqueths lèds creats ne borraràn arrens. Lo Bearn qu’a sabut tostemps acuélher las personas desirosas d’i víver. Despuish generacions de Francés, Italians, Portugués, Espanhòus, Magrebins que son vaduts ua part integranta deu pòple Bearnés. L’estrèma dreta qu’ensaja tanben de’s ganhar las nostas culturas istoricas. Que sia dit e entenut, l’Occitan e la cultura Bearnesa ne seràn pas jamei un utís d’exclusion mes tostemps la melhora faiçon de díser “planvengut”.

Uei lo dia, qu’ei deu noste deber de’ns opausar au desvolopar d’aquesta fòrça en Bearn e partot en Occitània e aulhors. Subertot que despuis quauques temps la Tor deu Borrèu (lo locau politic de Libertat! En Bearn) qu’ei victima d’attacas mesquinas. Crotz gamadas sus la pòrta, desarrigada sistematic deus nostes pegasolets e afficatges. Mei recentament qu’eston dessarigats e esperrecats drapèus antifascistes e bearnés.

La luta contra l’estrèma dreta que passerà per la conquista de las classas popularas peu movement revolucionària, entad aquò que debem soscar amassa lo contengut e la fòrma d’aqueste movement. Entà Libertat! L’antifascisme ne’s pòt pas tirar de la luta contra lo capitalisme e tau cambiament de societat. Aquesta ofensiva fascista  qu’ei tanben lo parat tà nosautes de hicar en plaça navèths utís independents en mesclar luta politica e vita. Qu’ei çò qu’aperam l’autonomia populara, utís ont poderàn cristalisà’s las resisténcias.

Bearn, Occitània antifascista!

Tòca-i se gausas!

 

Offensive fasciste en Béarn.

 

Nous pensions que le Béarn était à l’abri des dérives fascisantes et xénophobes. Or depuis quelques mois nous constatons dans la région paloise une campagne d’affichage intensif de la part du « Bloc Identitaire ». Ce mouvement est le nouveau visage de l’extrême droite la plus puante et dangereuse.

Avec la crise générale du capitalisme et son cortège de misère économique et sociale, l’extrême droite radicale trouve un terreau fertile pour développer leurs thèses. De plus, ils ont mené un travail de réflexion au niveau politique et idéologique avec comme axe majeur une communication active. Avec cette nouvelle stratégie basée sur l’image et la respectabilité, ce mouvement espère tromper son monde et passer pour une organisation politique lambda. Finie la grandeur de la Patrie, les colonies et l’antisémitisme redondant. Place aux identités locales, à la pseudo lutte contre le mondialisme et à la défense d’une hypothétique civilisation européenne chrétienne et blanche. Mais ces tristes sires ne tromperont personne. Le Béarn a toujours su accueillir les personnes désireuses de vivre ici, depuis des générations Français, Italiens, Portugais, Espagnols, Maghrébins sont devenus une partie intégrante du peuple Béarnais. Cette extrême droite tente aussi de s’accaparer nos cultures historiques, que cela soit dit, l’Occitan ou la culture béarnaise ne sera jamais un outil d’exclusion mais toujours le meilleurs moyen de dire « planvengut »*.

Il est, aujourd’hui, de notre devoir de nous opposer au développement de cette force en Béarn et partout en Occitanie et ailleurs. Surtout que depuis quelques temps, la Tor deu Borrèu (le local politique de Libertat ! en Béarn) est victime d’attaques mesquines. Croix gammées sur la porte, arrachage systématique de nos autocollants et affiches. Plus récemment ce sont les drapeaux antifasciste et Béarnais qui ont été arrachés et déchirés.

La lutte contre l’extrême droite passera par la reconquête des classes populaires par le mouvement révolutionnaire, pour cela nous devons ensemble réfléchir au contenu et à la forme de celui-ci. Pour Libertat! l’antifascisme ne peut être sorti de la lutte contre le capitalisme et pour le changement de société. Cette offensive fasciste est aussi l’occasion pour nous de mettre en place de nouveaux outils indépendants combinant lutte politique et vie. C’est ce que nous appelons l’autonomie populaire, outils où pourront se cristalliser les résistances.

 

Biarn, Occitània antifascista !

Tòca-i se gausas !

 

*bienvenue »

 


 

Veuillez svp indiquer le montant

Easy Joomla Paypal Payment / Donations Module

festenal de montcuc 2011



Nouveautés