Libertat ! tient à  dénoncer l’Etat Brésilien et le gouvernement de Dilma Rousself après l’arrestation de Igor Mendes, militant et activiste du MEPR (Mouvement Etudiant Populaire Révolutionnaire) et de la FIP (Front Indépendant Populaire) à Rio de Janeiro. Ce 3 décembre 2014 la DCRI est venue arrêter le camarade à son domicile. Cette arrestation est une des suites de la répression contre les manifestations populaires organisées contre la coupe du monde de la FIFA de 2014. Igor est un des leaders les plus combatifs du mouvement, la police ne frappe jamais aux hasards. La répression devient de plus en plus forte en même temps que la crise s’accentue au Brésil et partout ailleurs. Rappelons que la même semaine où était assassiné Rémy Fraisse, un leader paysan de la LCP (Ligue des Paysans Pauvres) était abattu d’un tir de calibre 12 par des milices des propriétaires terriens dans l’Etat du Minas Gerais. Loin d’aller vers le progrès le Brésil est en constante régression avec une situation de plus en plus tendue.

Libertat ! tient, de plus, à soutenir le camarade anarchiste grec Nikos Romanos en grève de la faim pour sa lutte pour le respect de ses droits en tant que prisonnier. En effet selon la loi grecque il devrait avoir le droit de pouvoir avoir accès à des sorties de prison éducatives ayant, en effet, passé des diplômes universitaires.

Lire la suite : Solidaritat internacionalista dab lo Brasiu e la Grèça!

Libertat ! propose la traduction d’un texte du Mouvement de Défense de la Terre (MDT) organisation politique historique de la gauche indépendantiste dans les Pays Catalans. Libertat ! rejoins la position des camarades catalans sur la nécessité de faire aboutir le processus indépendantiste dans la Généralitat pour plusieurs raisons :

L’autodétermination est pour nous un droit essentiel dans notre combat pour le socialisme et la liberté. Le peuple Catalan désire plus que tout aujourd’hui la séparation de l’Etat espagnol. En tant que révolutionnaire nous nous mettrons toujours du côté du peuple, prêt à prendre en compte et à affronter toutes les contradictions que cela entrainent.

Comme nous le disions sur le référendum Ecossais (ici), une séparation d’un territoire aussi important pour un Etat comme la monarchie espagnole signifie un affaiblissement durable de l’impérialisme. De plus cela signifie pour cet Etat continuateur de la dictature franquiste l’enclenchement d’un processus de séparation de toutes ses périphéries principales (Pays basque et Galiza) et la fin, à n’en pas douter, de la Monarchie des Bourbons. Il est évident qu’un tel mouvement, d’ors et déjà, provoque de sérieux remous dans les classes dominantes, l’arrogance avec la quelle Madrid traite la question ressemble plus à une débâcle qu’a une politique réfléchie.

Lire la suite : Sur le référendum du 9N en Catalunya

Une soixantaine de personne se sont rassemblée ce mardi 30 septembre 2014, où le tribunal d'application des peines est venu à la prison de Lannemezan, où est toujours enfermé Georges I. Abdallah, afin de statuer sur sa nouvelle demande de libération. La prochaine étape de ce nouveau marathon judiciaire sera le 05 novembre avec le rendu de cette audience.

Lire la suite : Libertat tà G. Ibrahim Abdallah Manifestation 30/09/14

 Aujourd'hui plus de 250 personnes se sont réunis pour manifester jusqu'à la prison de Lannemezan. Voici, ci après, la prise de parole de Libertat :

George, ce message est pour toi et pour tous ceux qui résistent à travers le monde contre l’impérialisme et la barbarie. Bientôt 31 ans de cachot, 31 ans loin des tiens, 31 ans loin de ta terre, 31 ans loin de la liberté.

Lire la suite : 31 ANS de resistencia! Manifestacion en sostien a Georges

Pourquoi Libertat soutient l’indépendance de l’Écosse et de la Catalunya ?

Dans les jours à venir, les peuples Écossais et Catalan choisirons -par le biais d’un référendum- l’indépendance politique ou le maintien dans leur royaume respectif.
Libertat ! soutient l’indépendance de ces deux peuples pour diverses raisons :

Premièrement, nous, révolutionnaires d’Occitanie, soutenons par principe le droit à l’autodétermination quand celui-ci est porté par des larges secteurs de la société et par les classes populaires. A noter que la manifestation monstre de la Diada le 11 septembre à Barcelona a rassemblé 1.8 millions de personnes.

Lire la suite : Perqué Libertat sosten lo "òc" en Escòssia e Catalunha